Togo : une rentrée scolaire particulière après sept mois de fermeture

0
70
rentree scolaire

Sept moins après la fermeture des classes, près de 2,6 millions d’élèves togolais ont repris le chemin de l’école lundi 2 novembre dans le contexte particulier du coronavirus. Il va sans dire que les enseignants et parents d’élèves s’inquiètent de la situation sanitaire, mais les autorités du pays se veulent rassurantes, prévoyant même d’améliorer le cadre éducatif. Le point sur le sujet dans la suite de cet article.

60 élèves maximum dans les salles de classe

Les autorités publiques ont mis en place un protocole sanitaire afin de limiter le risque de propagation du Covid-19. Les mesures incluent le port de bavettes, d’un dispositif de lave-mains et la limitation du nombre d’élèves maximum dans les salles de classe à 60. Des mesures pas nécessairement faciles à mettre en place dans toutes les écoles, en raison notamment du manque de tables et de bancs, pour respecter l’exigence de deux élèves par table.

Améliorer la qualité de l’enseignement

Optimiser la qualité de l’enseignement fait partie des priorités du gouvernement togolais, en plus de l’amélioration des conditions sanitaires dans toutes les écoles du pays au cours de l’année. Komlan Dodji Kokodoko, ministre des Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, explique à ce sujet : « C’est dérangeant, c’est révoltant que les enseignants proclamés lauréats de concours puissent automatiquement gagner des salles de classes pour enseigner. Nous voulons remédier à de telles curiosités ».