Les 26 et 27 janvier 2021, les acteurs majeurs de la filière ananas au Togo se sont attelés à élaborer un plan d’action stratégique pour redynamiser le secteur, et créer une nouvelle synergie interne. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Vers la structuration intégrée de la filière ananas

Le plan stratégique quinquennal de la filière ananas peut être considéré comme une nouvelle étape sur le chemin de la structuration intégrée du secteur. Un secteur qui, depuis 2019, dispose de plusieurs organisations corporatistes. Selon le président du Conseil Interprofessionnel de la Filière Ananas (CIFAN), Kpindelesi Zangaba, initiatrice des échanges entre les acteurs du secteur, « ce plan d’action élaboré sur 5 ans regroupe toutes les activités que nous aurons à mener avec la coordination de tous les maillons qui composent l’interprofession de la filière ananas ».

L’impact de la pandémie de Covid-19 sur la filière ananas

Grâce aux exportations des fruits et jus homologués bio, la filière ananas a connu une croissance estimée à plus de 11% entre 2017 et 2019. Cette croissance a malheureusement été fortement impactée par la pandémie mondiale de Covid-19, et notamment les restrictions qu’elle a imposé. C’est ce que souligne d’ailleurs le président de la Fédération des Producteurs d’Ananas du Togo, Kossi Adjogble : « Nous sommes actuellement fragilisés et ce sont de grosses pertes. Nos fruits pourrissent dans nos champs mais rien à faire. C’est pourquoi il était important qu’on se réunisse pour réfléchir ensemble afin d’élaborer un plan stratégique. Ce plan nous permettra d’anticiper sur ce genre de situation ».

Rappelons que ces rencontres ont été soutenues par l’agence allemande de coopération (GIZ) et par e Ministère de l’agriculture, dans le cadre de son projet d’appui à l’amélioration de la filière ananas au Togo (PROCAT).