De l’électricité pour tous, un défi pour l’Etat togolais. Plusieurs ménages des zones reculées ont difficilement accès à l’énergie électrique. En réponse à cette inquiétude, le projet Cizo est né. Il vise un accès à l’électricité par la fourniture des kits solaires individuels à coûts abordables. Chaque bénéficiaire devrait verser une somme de 2000 francs CFA par mois. Un coût au-dessus de la capabilité des populations rurales. Ce qui a poussé le gouvernement à revoir ses plans avec le lancement de « Chèque solaire Cizo ». Il est destiné à soutenir la transition énergétique et faciliter l’adoption massive de l’énergie solaire par les ménages. Grâce à programme, l’Etat a mis à la disposition des bénéficiaires une allocation mensuelle de 2000 francs CFA pendant 03 ans.

A travers « Chèque solaire Cizo », le Togo veut soutenir les ménages et les inciter à adopter les technologies solaires. Aujourd’hui, l’énergie solaire est de plus en plus employée dans les zones qui ne bénéficient pas des services de la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET).
Désormais, les ménages détenteurs d’un kit individuel Cizo bénéficient d’une allocation mensuelle de 2000 francs CFA pendant 03 ans. La mesure est mise en application depuis le 1er mars 2019. Le montant n’est perçu que sur un compte mobile money via Togocel, Moov ou La Poste, et sert exclusivement pour le règlement du forfait d’accès à l’énergie solaire. Pour en bénéficier, il suffit de disposer d’un kit Cizo agréé auprès des opérateurs Bboxx et Soleva. Le Chèque Cizo est conçu comme un bonus automatiquement accordé au ménage à chaque fois qu’il procède à un paiement pour son kit solaire individuel dans la limite de la subvention mensuelle de 2000 francs CFA.

Taux d’électrification en hausse

Le Chèque Cizo permet de soutenir les populations rurales et les incite à adopter l’énergie solaire au détriment des sources d’énergie classiques. Pour un début, le projet est disponible dans 11 préfectures aux plus bas taux d’électrification (Kpendjal, Tandjouaré, Kéran, Dankpen, Blitta, Est-Mono, Wawa, Amou, Haho, Moyen-Mono et Avé).
Lancé par le chef de l’Etat le 02 décembre 2017 dans le cadre de la stratégie nationale d’électrification, le projet Cizo vise essentiellement à apporter, à l’horizon 2022, de l’électricité à 02 millions de Togolais. Outre l’accroissement du taux d’électrification rurale qui devrait atteindre 40%, le projet favorise l’adoption massive des paiements mobiles dans les zones rurales et par conséquent l’inclusion financière de ces populations. Les différents efforts ont permis au pays de passer de 18% en 2005 à 48% en 2019 en ce qui concerne le taux d’électrification. Cette année, les autorités veulent atteindre un taux de 50% et 90% en 2030.