Ayant réalisé que l’agriculture peut beaucoup dans la transformation de son économie, le gouvernement togolais ne laisse passer aucune occasion de dynamiser le secteur agricole. Toutes les initiatives sont les bienvenues pourvu qu’elles contribuent à l’amélioration du secteur. C’est le cas du Projet de Soutien aux Activités Economiques des Groupements (PSAEG). Son objectif est double : contribuer à l’amélioration des revenus des membres des groupements ruraux et au développement des emplois ruraux dans les villages d’implantation desdits groupements. Deuxième objectif : promouvoir l’auto-emploi des jeunes à travers la rationalisation des activités de production, de transformation et de commercialisation de plantes à racines et tubercules dans les zones agro écologiquement favorables à ces cultures.

Le projet va œuvrer au renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles des groupements ruraux, au renforcement des capacités productives des groupements ruraux et des capacités entrepreneuriales et de gestion des membres des groupements. Il est appelé à appuyer le développement et la promotion des micros entreprises rurales et des activités génératrices de revenus.

Stratégie de mise en œuvre du projet

Dans sa mise en œuvre, le PSAEG procède d’abord à l’identification des groupements ruraux, réalise ensuite un diagnostic institutionnel et organisationnel suivi d’une restructuration, et si besoin d’un recentrage autour des AGR. Grâce à ses interventions, il allège les corvées des membres des groupements à travers l’installation de plates-formes multifonctionnelles. Autre action, le PSAEG appuie et accompagne les groupements au plan de l’encadrement technique et du micro-crédit et renforce les capacités des prestataires de services de micro finance des institutions intervenant dans les zones d’implantation des groupements. Il vise par ailleurs l’amélioration des revenus des membres des groupements-coopératives, la promotion de l’auto-emploi des jeunes et leur insertion dans les circuits de la vie économique à travers la transformation et la commercialisation des plantes à racines et tubercules. Font également partie de ses attributions le renforcement de la capacité d’initiative et d’auto-organisation des producteurs, des transformateurs et commerçants. Le PSAEG est appelé à susciter l’esprit entrepreneurial chez des jeunes ruraux, mettre en place un système local d’épargne et de crédits, faciliter l’accès des membres des groupements aux microcrédits de proximité adaptés, et suivre et évaluer les actions et capitaliser les expériences.

Le groupe cible

Le PSAEG touche essentiellement les groupements ruraux évoluant dans le domaine de l’agriculture, l’élevage, la transformation et la commercialisation

Les critères de sélections

Pour bénéficier du projet, des conditions existent qu’il faut remplir Tout d’abord il faut être un groupement / coopérative ayant tenu son assemblée générale constitutive et évoluant en milieu rural, mener une activité génératrice de revenus.