Bonne nouvelle : le Togo se dote d’un centre de documentation en propriété intellectuelle. En effet, le pays dispose désormais de son centre dédié au sujet, baptisé le CDPI, inauguré en fin de semaine dernière, plus précisément le vendredi 4 décembre 2020, par le directeur général de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), Denis L. Bohoussou. L’inauguration s’est faite en présence de représentants du ministère chargé du commerce, de l’industrie et de la consommation locale. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

Offrir au public les ressources en matière de propriété intellectuelle

Le nouveau centre de documentation en propriété intellectuelle a été financé par l’Organisation à vocation panafricaine, à hauteur de 500 millions de FCFA. Le CDPI a pour objectif d’offrir au public, notamment les chercheurs, opérateurs économiques et étudiants, les ressources nécessaires en matière de propriété intellectuelle, et de protection des œuvres de l’esprit, que ce soit dans le domaine artistique, scientifique ou technique (brevets d’invention, marques, dessins, modèles industriels, cartes…) .

En participant à la mise en place du centre, l’OAPI marque clairement sa volonté de « susciter la participation au développement économique des Etats-membres à travers la promotion de l’innovation technologique, de la créativité et de l’exploitation des actifs de propriété intellectuelle », comme l’a souligné le secrétaire général du commerce, Abé Talime. Rappelons enfin que l’inauguration du CDPI s’est tenu quelques jours seulement après la ratification par le Togo de l’accord de Bangui, qui institue l’OAPI. Elle survient par ailleurs en marge de la réunion des ministres en charge de l’industrie des 17 pays membres de l’Organisation, qui s’est ouvert mardi 8 décembre à Lomé.