Togo MIFA : croissance économique en vue et résultats encourageants

0
189
mangues togo mifa croissance economique

Succès coup sur coup pour un des leviers de croissance économique mis en place par l’actuel gouvernement du Togo ! Le mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA) n’en finit pas de donner d’encourageants résultats.

Entre financements et facilitation d’affaires, le MIFA est un acteur essentiel du PND

Lors du lancement du Plan National de Développement, SEM Faure Gnassingbé a présenté l’agriculture comme créateur de richesses et d’emploi mais aussi comme vecteur de lutte contre la pauvreté. Rappelons en effet que le secteur agricole contribue pour 40% au Produit Intérieur Brut (PIB) du Togo et qu’il n’est pas, ou quasiment pas, financé.

Or pour se développer le secteur a besoin d’argent et l’agriculture est perçu comme un secteur à risques délaissé des investisseurs. C’est pour cela que le gouvernement a mis en place le MIFA. Ses missions sont donc d’identifier tous les acteurs de la filière ainsi que les points de blocage, de promouvoir les produits financiers et d’assurance pour le secteur agricole, de fournir une assistance technique aux institutions financières comme aux PME/PMI et aux producteurs, de réduire les coûts d’emprunts et de faciliter l’octroi de prêts.

Ainsi, le MIFA permettra au secteur agricole de se développer pour une meilleure croissance économique du pays.

Le MIFA et ses résultats : plutôt encourageants

Entre les mois d’Août et Septembre 2019, le MIFA a atteint son rythme de croisière et a permis aux institutions financières d’octroyer 3,8 milliards de FCFA de crédit aux différents acteurs de la chaîne agricole.
Le gouvernement a comptabilisé que si les octroi de crédit pouvaient atteindre l’objectif des 7 milliards de FCFA, cela pourrait impacter positivement environ 130 000 emplois !

Il y a quelques mois de cela, le MIFA a participé à un accord inédit entre les coopératives togolaises de production de miel et l’entreprise KKWA qui a abouti à une première livraison de 1500kg de cire d’abeille de la part du Togo au bénéfice de KKWA !

Et enfin, à l’heure où nous écrivons ces lignes, c’est un autre accord, plus ambitieux encore, qui a pu être finalisé entre la compagnie ghanéenne HPW et la coopérative Pro-Mangues Vo de la région maritime ! Puisqu’il porte sur un volume de 300 tonnes de mangues pour cette saison. Les producteurs sont ravis et ont entendu le message. Ils sont même confiants pour honorer cette commande historique comme l’a dit Kpoti Tata Mawuko, président de l’Union des Coopératives « 300 tonnes pour la région maritime c’est peu ! […] j’ai confiance ». Une première livraison de 30 tonnes de mangues a été effectuée ce jour et de nombreux autres fruits font partie de l’accord : papaye, banane, noix de coco, ananas.
En effet, l’entreprise HPW exporte à l’international des fruits séchés essentiellement et a « une capacité de 1600 tonnes par an » selon son représentant au Togo Mr Amouzou Komlanvi.

Il ne reste plus qu’à souhaiter que le MIFA continue à aider au développement du secteur agricole togolais pour permettre à tous les producteurs de vivre des fruits de leur labeur !