En toute vraisemblance, l’état d’urgence sanitaire pourrait être prolongé au Togo, et ce jusqu’au mois de mars prochain, alors qu’il arrivait bientôt à son terme. En effet, réunie en séance plénière ce mardi 15 septembre 2020, l’Assemblée nationale togolaise vient d’autoriser le gouvernement à prolonger cette mesure exceptionnelle pour une durée de 6 mois supplémentaire, soit jusqu’au mois de mars 2021. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

Deux projets de loi ont été adoptés

Dans le détail, le pouvoir législatif vient d’adopter deux projets de loi. Le premier projet de loi en question porte prorogation du délai d’habilitation du gouvernement à prendre ses mesures par ordonnance pour six mois. Le second, quant à lui, autorise le pouvoir public à proroger l’état d’urgence sanitaire dans le pays. Cela dit, la durée définitive de chacune de ces deux périodes devrait être fixée par décret présidentiel, en fonction de l’évolution de la pandémie au Togo.

L’objectif de ces mesures est clair. Il s’agit, avant tout, d’assurer une certaine flexibilité dans les mesures à prendre dans le cadre de la riposte nationale contre la crise sanitaire de Covid-19. Par ailleurs que ces ordonnances sont prises en conseil des ministres, après avis de la Cour constitutionnelle. Rappelons enfin qu’à ce jour, on dénombre au Togo quelques 334 cas actifs, pour 1 204 guérisons et 40 décès. Ces chiffres correspondent à un total cumulé de  1578 cas au pays.