En partenariat avec la Fédération Internationale des Chambres Consulaires pour l’Afrique (FICA), le ministère du commerce vient d’initier une nouvelle campagne en vue de détecter 100 PME – PMI togolaises dans le but d’aller à la conquête du marché asiatique. Comment l’économie togolaise peut-elle bénéficier du marché asiatique ? Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Prorogation d’un mois de la date butoir d’enregistrement des dossiers

A l’origine, la date butoir d’enregistrement des dossiers de soumission pour les entreprises intéressées a été fixée au 30 juin dernier. Seulement voilà, afin de permettre au plus grand nombre d’entreprises togolaises de candidater, la date vient d’être prorogée d’un mois, pour le plus grand plaisir de celles-ci. L’autre raison qui pourrait expliquer cette prorogation est liée, selon des sources proches du ministère du commerce, à la situation exceptionnelle de crise sanitaire qui n’aura pas facilité les activités de la catégorie d’entreprises ciblées par la campagne. Ainsi, ces dernières peuvent désormais continuer de soumettre leurs dossiers de candidature jusqu’au 31 juillet prochain. Notons par ailleurs qu’à la date butoir initiale, seules 30 entreprises ont pu s’être enregistré.

Faciliter aux PME – PMI sélectionnées l’accès aux marchés d’exportation

Les PME – PMI sélectionnées pourront compter sur l’accompagnement des autorités de Lomé, qui visera à leur faciliter l’accès aux marchés d’exportation avec des garanties de réussite et la digitalisation. Par ailleurs, il faut savoir que les PME – PMI intéressées par cette campagne devront évoluer dans divers secteurs d’activité, tels que l’agro business, l’agri business, le négoce, les prestations de services… Le projet cible aussi les agrégateurs, les transformateurs et autres.