Entre 2018 et 2019, le Togo a réussi l’exploit de plus que doubler ses exportations de produits agricoles bio vers les pays de l’Union Européenne. Durant cette période, le pays est passé de 22 000 tonnes à plus de 45 000 tonnes de produits biologiques exportés vers l’Europe, ce qui représente une hausse vertigineuse de 102% ! Plus de détails dans la suite de cet article.

Seule l’Egypte fait mieux que le Togo

Au niveau des exportations de produits agricoles bio vers l’Europe, seule l’Egypte arrive à faire mieux que le Togo. Le pays est en effet le deuxième plus grand exportateur africain de bio vers les pays de l’UE, et le 14e au niveau mondial. Il s’agit d’un bon spectaculaire dans un laps de temps record, puisque le Togo était à la 31e place mondiale en 2018. Cerise sur le gâteau : le pays retrouve sa place de premier exportateur de produits bio vers l’Europe dans la Cedeao.

Dans le détail, en sous-région, le Togo se classe désormais, respectivement, devant la Côte d’Ivoire qui exporte 23 503 t, le Ghana (20 318 t), le Burkina Faso (13 312 t), le Sénégal (4 675 t), le Bénin (2 081 t), le Niger (640 t) et le Nigéria avec 289 t.

Une hausse largement due à l’exportation du soja bio 

Si le Togo a réussi de telles performances en si peu de temps, qui plus est dans un contexte où les importations de produits agricoles bio vers l’Europe sont restées globalement stables entre 2018 et 2019 avec 3,24 millions de tonnes, c’est principalement grâce à la hausse au niveau des fruits tropicaux. Mais aussi, et surtout, celle du soja bio togolais.

Rappelons enfin que le secteur de l’agriculture bio est l’un des plus grands employeurs du pays, avec plus de 36 000 producteurs togolais, soit environ 4,83 des producteurs du continent.