Au titre de la loi de finances 2021, les artisans et les micros-entrepreneurs du secteur informel bénéficieront d’un allègement fiscal. Ainsi, le minimum qu’ils paieront au titre de la taxe professionnelle unique (TPU) qui relève du régime déclaratif a baissé drastiquement, passant de 300 000 FCFA en 2020 à seulement 20 000 FCFA en 2021. Selon les données de la nouvelle loi de finances, cela correspond à un taux de variation de 93%. Le point sur le sujet dans la suite de cet article.

Réduire la charge fiscale sur les jeunes entrepreneurs

La baisse de la taxe professionnelle unique a pour objectif de réduire la charge fiscale qui pesait jusqu’à présent sur les jeunes entrepreneurs, mais aussi, selon les explications de l’Office Togolais des Recettes (OTR), aligner la TPU sur le minimum perçu par l’administration fiscale auprès de ceux qui relèvent du régime réel. Rappelons que la TPU est un impôt synthétique, dont la caractéristique principale est de libérer la personne qui le paie d’un ensemble de taxes, dont la TVA et l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP). La taxe professionnelle unique est par ailleurs due par les personnes physiques dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur ou égal à 60 millions de FCFA, tout secteur d’activité confondu, selon les nouvelles dispositions du Code Général des Impôts.