Les institutions bancaires jouent un rôle essentiel dans le développement d’un pays et l’épanouissement des citoyens. Le gouvernement togolais le reconnaît. Il a enchainé des programmes et projets de développement et continue d’améliorer son climat des affaires. Ceci a favorisé l’implantation des banques sur l’étendue du territoire. Aujourd’hui, elles contribuent à la croissance de l’économie togolaise.
Sur les dix (10) dernières années, les institutions bancaires se sont multipliées au Togo. La plupart d’entre elles sont basées à Lomé, la capitale qui regorge 80% de la population bancarisée. Au total, on dénombre treize (13) institutions bancaires. Il s’agit de la Banque internationale pour l’Afrique au Togo (BIA-Togo), Ecobank-Togo, Banque of Africa Togo (BOA-Togo), Banque atlantique Togo, Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI), Banque populaire pour l’épargne et le crédit (BPEC), Orabank, Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce au Togo (BSIC-Togo), Coris Bank International Togo (CBI-Togo), Union togolaise de banque (UTB). Celles-ci proposent une gamme complète (de produits bancaires) qui rassemble divers types de comptes tels que les comptes de dépôt et d’épargne, des prêts ainsi que des services de paiement et de transfert d’argent.

Un soutien de taille pour l’économie

Les banques implantées au Togo sont des partenaires de l’Etat en matière de développement économique. Elles ont un impact économique conséquent car elles participent à l’essor de nombreux secteurs économiques tels que l’agriculture, le commerce, l’industrie etc. Aussi, elles sont les intermédiaires des agents économiques. Ces banques collectent les épargnes et les redistribuent dans l’économie sous forme de crédits à des agents économiques notamment les PME qui constituent 80% du tissu industriel. De plus, elles sont fortement impliquées dans la construction des infrastructures routières avec des financements qui sont alloués aux entreprises ; ce qui leur permet d’achever les travaux dans les délais prévus.
En dehors du rôle d’intermédiaire financier, elles émettent des monnaies pour aider l’Etat togolais à faire face à ses obligations. Ces fonds permettent au pays de payer par exemple les salaires des fonctionnaires et de combler le déficit budgétaire. De toute évidence, la multiplication des banques au Togo est très bénéfique pour l’économie togolaise. Elle permet le financement de nombreux projets, ce qui génère de nouveaux emplois et sort beaucoup de personnes de leur situation de précarité.