Au Togo, l’entreprenariat féminin a connu une évolution ces dernières années. En réalité, beaucoup de femmes se sont constituées en coopérative pour développer leurs activités. « Assilassi » fait partie de ces coopératives qui ont sorti la tête de l’eau. Elle est spécialisée dans la fabrication du savon « Akoto » 100% bio à partir des cabosses de cacao. Avec le soutien de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), elle a amélioré ses activités. Cette action de l’OIF est l’une des trois initiatives de l’organisation en marge du projet « Economie verte », mis en œuvre au Togo et au Bénin.

La coopérative « Assilassi » est basée à Kpalimé (localité située à 122 km de la ville de Lomé) plus précisément dans le village de Bolomégbé. Elle est composée d’une trentaine de femmes. Elle fabrique le savon « Akoto » à base de cabosses de cacao. Au début, les activités de la coopérative n’étaient pas reluisantes. Mais avec le financement de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), les femmes de la coopérative ont vu leurs activités décoller. En effet, l’OIF leur a accordé un financement de 05 millions de francs CFA dans le cadre du projet de professionnalisation de la fabrication de savon « Akoto » initié par « Aklala Batik », un centre de formation à Kpalimé. L’objectif du projet est de contribuer à promouvoir la production et la consommation des produits locaux notamment le savon « Akoto » 100% naturel.

Changement radical, amélioration des procédés de fabrication du savon bio

Avant, le travail des femmes de la coopérative « Assilassi » était pénible. Après la vente des produits (le savon akoto 100% bio et togolais), elles ne réalisaient pas assez de bénéfices. Mais avec l’appui de l’OIF, elles ont vu leurs procédés de fabrication et de promotion s’améliorer grâce notamment à l’acquisition des matériels de fabrication adéquats. Conséquence, elles ont augmenté leurs chiffres d’affaires. Elles sont dorénavant autonomes d’un point de vue financier et capables de subvenir à leurs besoins. Elles peuvent maintenant nourrir leurs familles et surtout scolariser leurs enfants.

CABOSSE cacao savon bio akoto