Encore un pas vers l’électrification du pays ! La journée du jeudi 3 décembre 2020 a connu le lancement du projet de construction de la ligne de transport de 161 kV au Nord-Togo, à Kara, en présence de Mila Aziable, ministre déléguée auprès du Président de la République en charge de l’Energie et des Mines. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Connection de plusieurs zones au Nord-Togo

Les travaux de ce projet ambitieux couvriront l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction d’une ligne de transport électrique de 161 kV, et de postes de 161 kV / 20, sur une distance de 240 km, et connecteront plusieurs zones au Nord-Togo, notamment Kara, Mango, Dapaong, Naki et Mandouri.

Notons par ailleurs que ce projet, financé par Exim Bank of India à hauteur de 52 millions de dollars, va être exécuté par trois énergéticiens indiens. Il s’agit notamment de : KEC International, le deuxième plus grand fabricant indien de tous de transmission d’énergie électrique, et l’une des plus grandes sociétés d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction de transmission d’énergie (EPC) au monde, Transrail Lighting, et Techno Electric & Engineering, deux autres acteurs de poids du secteur énergétique indien.

Le projet de construction de ligne de transport d’électricité devrait être livré au bout de 20 mois. Il permettra, en plus de booster l’accès à l’électrification au Nord-Togo, de faire des avancées significatives pour atteindre l’objectif d’accès de toute la population togolaise à l’énergie à l’horizon 2030.
Rappelons que c’est la deuxième fois que l’expertise indienne intervient sur les projets togolais. Il y a peu de temps c’était l’énergéticien NTPC pour la construction de centrales solaires !