Au Togo, la région Centrale va bientôt accueillir un incubateur d’entreprises industrielles comme cela a été fait récemment à Agbélouvé. Cette bonne nouvelle a été annoncée par Germain Essohouna Mèba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), dans le cadre d’une campagne de sensibilisation menée dans la région en faveur des PME et PMI. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Un accompagnement pour 100 PME et PMI

A l’origine de la campagne de sensibilisation menée dans la région Centrale, une idée. Celle d’inviter les opérateurs économiques à présenter leurs plans d’affaires pour la sélection, à terme, de 100 PME et PMI. Une fois sélectionnées, celles-ci devraient pouvoir bénéficier d’un accompagnement à plusieurs niveaux, à la fois sur le plan administratif, technique, mais aussi organisationnel.

Dans ce sens, le projet de mise en place d’un incubateur d’entreprises industrielles vise, avant tout, à promouvoir la consommation locale. Comment ? Simplement en facilitant l’accès des PME et PMI aux nouveaux marchés d’exploitation.

Création d’environ 30 000 emplois dans la région Centrale

Le prochain incubateur industriel, une fois mis en place, permettra d’abriter quelques 100 PMI, en plus de créer environ 30 000 emplois. Rappelons que le projet de création de l’incubateur a été rendu public, quelques semaines plus tôt, par l’institution qui incarne les intérêts du secteur privé face aux pouvoirs publics. Celle-ci a d’ailleurs révélé qu’il sera mis en place sur le site industriel d’Agbélouvé, le principal site industriel de la localité, situé à 62 kilomètres de la capitale Lomé.