Annoncée en fin d’année dernière, la stratégie de promotion de la consommation locale est en phase de validation au Togo. Concrètement, le ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion de la consommation locale a ouvert, depuis le mardi 12 janvier 2021, un atelier de validation de la stratégie nationale de promotion de la consommation locale au Togo (dont nous parlions déjà en octobre 2020 avec le Made In Togo), dont les travaux se sont étalés sur deux jours. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

Investir dans les secteurs à fort potentiel

La stratégie commanditée par le ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion de la consommation locale a été mise au point avec l’appui technique et financier de l’Union européenne. Elle met l’accent sur l’investissement dans les secteurs à fort potentiel, notamment l’agriculture, en partenariat avec le secteur privé. Ainsi, cette stratégie entend donner une meilleure valeur ajoutée aux produits du terroir, tout en réduisant la dépendance aux produits d’importation. C’est ce qu’a affirmé Moumouni Ouro-Salim, consultant dans la mise en place de ladite stratégie. Il a également souligné que cette dernière se concentre davantage sur la création d’emplois et la décentralisation.

Valoriser la production endogène

L’objectif de la stratégie, à terme, est de stimuler le développement économique, à travers la valorisation de la production endogène, qui va permettre d’augmenter les parts de marché des producteurs locaux. Selon le gouvernement du pays, cette initiative s’inscrit pleinement dans le cadre du PND et de la vision stratégique Togo 2025. Il s’agit également d’une base de départ en vue de renforcer les atouts du pays, en préparation de l’accord sur la zone de libre-échange continental (ZLECAF).