Au Togo, on sait s’occuper de ses concitoyens, mais aussi des étrangers coincés au pays en temps de crise du coronavirus. La mise en quarantaine et le traitement sont totalement gratuits. Encore mieux, la mise en quarantaine de 14 jours est exécutée dans des hôtels aux frais de l’Etat ! Eclairage.

Mise en quarantaine à l’hôtel aux frais de l’Etat 

Comparé à beaucoup d’autres pays, le Togo s’en sort plutôt pas mal (et c’est une litote que de le dire) dans la prise en charge des citoyens et des étrangers atteints de coronavirus. Jugez-en par vous-même : au Togo, la mise en quarantaine se fait en hôtel au frais de l’Etat, en plus du traitement gratuit. « Ici, tout est offert, de la mise en quarantaine au traitement. Je crois que c’est un grand geste de solidarité qu’il faut apprécier à sa juste valeur », a déclaré le professeur Majesté Ihou Watéba, responsable du Covid-19 au CHR Lomé-Commune, centre de référence.

Mais décidément, l’adage se confirme : on ne peut pas plaire à tout le monde. Certains patients se sont plaints de la qualité des repas pendant leur quarantaine à l’hôtel ! Pour le Professeur Watéba, la remarque est un peu osée : « nous avons des compatriotes bloqués en quarantaine dans d’autres pays. Je peux vous dire que les conditions ne sont pas aussi bonnes. Ils doivent payer leur hôtel, les services, la nourriture. Donc au Togo, on est plutôt pas mal ».

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs 

Vous avez entendu parler de l’histoire de ce couple d’Afrique du Sud  parti en lune de miel et resté coincé aux Maldives ? La lune de miel de ce jeune couple a lentement tourné au cauchemar lorsqu’il a appris la décision de confinement, et de fermeture des aéroports d’Afrique du Sud. Incapables de repartir vers leur pays d’origine, les jeunes mariés voient leurs économies fondre comme neige au soleil. Obligé de payer l’hôtel pour toute l’étendue de son séjour forcé (bien qu’il leur ait accordé un tarif préférentiel), le couple sud-africain cherche toujours un moyen de rentrer au pays.