Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour le Togo en matière de performances économiques, lesquelles trouvent leur fondement dans les réformes entreprises ces dernières années par les autorités publiques. Dans une récente publication, la Banque africaine de développement (BAD) a fait des prévisions économiques pour le continent. En ce qui concerne le Togo, l’institution panafricaine est globalement optimiste et identifie le secteur agricole comme moteur d’une croissance estimée à 5,3% pour l’année 2020.

Le rapport de la BAD sur la croissance au Togo indique que « les perspectives économiques sont encourageantes, avec une croissance qui devrait atteindre 5,3% en 2020 et 5,5% en 2021 ».

Agriculture, moteur de croissance économique

La Banque africaine de développement affirme que cette dynamique économique trouve son écho favorable dans la volonté du chef de l’Etat togolais de moderniser le secteur agricole. Au regard des efforts que fait le Togo, l’institution financière est convaincue que« le taux d’endettement devrait être inférieur à 70% du Produit intérieur brut (PIB) en 2020 avec un budget moyen d’un déficit de 2,1% du PIB ; un déficit des comptes courants à 5,2% du PIB et 5% en 2021 ».

Des efforts à encourager

Sans risque de se tromper, l’agriculture togolaise est une véritable source de développement qui occupe plus de la moitié de la population totale et contribue à plus de 40% au PIB. Le gouvernement mise beaucoup sur ce secteur pour créer de la richesse. L’attention particulière qui lui est accordée se traduira par la poursuite des efforts de mécanisation et de financement. Tout compte fait il s’agit de faire de ce secteur une véritable chaîne de valeurs.