En vue de mobiliser les investissements privés au pays, un protocole a été signé jeudi dernier entre la Bank of Africa, le patronat et le gouvernement togolais. Cet accord de bon augure pour l’économie du pays s’inscrit pleinement dans la continuité du Forum économique Togo – Union européenne, qui s’est tenue il y a un peu plus d’un an. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

Mobiliser les investissements privés dans les secteurs prioritaires

Nous vous le disions, la rencontre inédite entre les représentants de Bank of Africa, le patronat et le gouvernement togolais a pour objectif principalement de mobiliser les investissements privés dans les secteurs prioritaires. En même temps, il s’agit de présenter les opportunités offertes par le Togo aux investisseurs nationaux et européens. Au total, 10 projets d’un montant global de 15,6 milliards de FCFA sont déjà au stade de mise en œuvre. A côté, ce sont 18 autres projets qui ont bouclé une partie de leur financement, estimé à près de 320 milliards de FCFA.

Une initiative du Conseil national du patronat (CNP)

Le gouvernement togolais a entamé les discussions avec Bank of Africa à la suite d’une initiative du Conseil national du patronat (CNP), soucieux de poursuivre la mobilisation des ressources en vue d’accompagner les promoteurs de projets. Au terme de ces discussions, une commission regroupant les responsables de Bank of Africa et les grandes organisations du secteur privé (patronat, AGET, CCIT et Chambre de commerce européenne / Eurocham) a été créée.

Cette commission prendra à sa charge d’étudier les business plans soumis par les promoteurs togolais, et les accompagner dans la réalisation de leurs projets le cas échéant. A ce jour, une première étape a permis de sélectionner 3 projets qui seraient financés à hauteur de 630 000 euros. Notons enfin qu’au total, une vingtaine de projets sont actuellement à l’étude.