Sur le marché financier régional le Togo se montre toujours rassurant. Pour preuve ses émissions se soldent toujours par des taux de couverture de 200%. Après près d’un mois d’absence sur le marché financier régional, le Togo revient avec l’annonce d’une émission de Bons assimilables du trésor (BAT) pour mobiliser 20 milliards de francs CFA.
Le pays qui a réussi lors de sa récente opération, une émission simultanée d’Obligations assimilables du Trésor (OAT), à collecter 55 milliards de francs CFA, bouclera sa 6ème sortie le 17 avril 2020. Pour espérer atteindre son nouvel objectif financier, il a fractionné les 20 milliards de francs CFA en des titres du trésor dont le nominal est d’un million de francs CFA.
La 4ème sortie datant du 28 février avait permis d’enregistrer 56 milliards de francs CFA, correspondant à des sursouscriptions des titres et à un taux de couverture de 224%. Pour combler les besoins de financement de son budget, exercice 2020, le Togo a émis des OAT. Avant cette dernière visite, une 5ème en 2020 avait pour objectif de mobiliser près de 50 milliards de francs CFA. Cet emprunt réalisé via une émission simultanée d’Obligations assimilables du trésor a été souscrit à plus de 150%. Ceci a permis au pays d’enregistrer plus de 75 milliards de francs CFA de souscriptions.
Le Togo, fort de sa nouvelle performance, se contentera toutefois de 27,5 milliards de francs CFA. Depuis le début de cette année où il a renoué avec le marché financier régional, ses émissions se soldent toujours par des taux de couverture au-delà des 200%.

Nécessité des sorties

Ces différentes sorties visent à mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat. Il convient de rappeler que le budget en soi n’est jamais complet au 1er janvier de l’année. Il devient nécessaire de prévoir des recettes (entrées) et des dépenses (sorties). Ces nombreuses sorties du Togo sur le marché financier régional servent donc à financer une partie de ces recettes.

Modalités du contrat

Stipulés au taux d’intérêt multiple, les titres auront une maturité de 12 mois. Ils seront donc remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance prévue au 18 avril 2021. Par ailleurs, Les Bons assimilables du trésor (BAT) qui seront souscrits, prendront de la valeur à compter du 20 avril prochain.