L’opérateur télécom Moov a visiblement du mal et semble perdre du terrain au Togo au titre de l’année en cours, notamment en ce qui concerne la conquête de nouveaux clients. Ainsi, le parc d’abonnés de Moov est passé de 3,608 millions d’utilisateurs au premier semestre 2019, à 3,108 millions au terme du premier semestre 2020. Cela constitue une perte d’environ 500 000 utilisateurs, soit une baisse de 13,8%. Comment expliquer ce recul ? La réponse dans la suite de cet article.

Un net recul constaté mais des perspectives d’avenir toujours intactes

Maroc Telecom, la maison mère et actionnaire majoritaire de Moov-Togo depuis le 26 janvier 2015 a révélé le recul de l’opérateur en publiant ses chiffres semestriels. Il est toutefois difficile de dire si cette perte de terrain a profité à l’unique concurrent de Moov-Togo, Togocom, passé sous le contrôle d’Axian en 2019. Par ailleurs, le premier semestre a été marqué par le paiement de la dernière tranche de la licence 4G dans le pays, pour un montant de 107 millions de dirhams marocains (soit environ 6,5 milliards FCFA). Cela devrait contribuer à consolider les perspectives de l’opérateur pour l’avenir, dans un secteur prometteur en pleine croissance.

Rappelons qu’au cours de ces dernières années, le nombre de particuliers et d’entreprises utilisant la téléphonie a atteint un niveau record au Togo, passant de près de 5 millions d’utilisateurs en septembre 2015, à environ 7 millions en 2019. Cette croissance est due, entre autres, à l’embelli enregistrée sur le segment mobile et sur celui des fournisseurs d’accès internet au Togo. Ce dernier a enregistré un taux de pénétration de 83% que se partage TogoCom et Moov-Togo.