Vendredi dernier 29 mai, l’Organisation des Nations Unies a célébré la Journée Internationale des Casques Bleus. Cette année, la commémoration observée au siège de l’ONU à New York a été organisée sous le thème du rôle des femmes dans le maintien de la paix. Elle a aussi été l’occasion pour Antonio Guterres, le Secrétaire Général des Nations Unies, de rendre un vibrant hommage aux hommes tombés sous le drapeau de l’ONU depuis 1948. Rappelons que cet engagement s’inscrit dans la politique de diplomatie du Togo pour marquer sa présence sur la scène internationale.

Deux Togolais distingués

Lors de la célébration de la Journée Internationale des Casques Bleus, une cérémonie de remise de la Médaille Dag Hammarskjöld a été organisée afin de décerner une distinction posthume aux 83 militaires, policiers et personnels civils décédés en 2019. Parmi eux, deux citoyens Togolais : le Caporal Sedewuignan Kossi Agounwadje, décédé dans le cadre de sa mission au sein de la Minusma, et Elom Komi Akpalou, déployé en tant que personnel civil dans la Monusco.

Lors de cette cérémonie posthume, le Secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterres, qui entretien de cordiales relations avec SEM le Président de la République Togolaise Faure Gnassingbé, a déclaré : « nous exprimons notre gratitude aux 95 000 civils, policiers et militaires actuellement déployés dans le monde entier. Le défi auquel ils font face aujourd’hui est l’un des plus grands qu’ils n’aient jamais eu à relever : s’acquitter de leurs mandats en matière de paix et de sécurité tout en aidant les pays à lutter contre la pandémie de la Covid-19 ».

Le dévouement des troupes togolaises salué

Damien Mama, Coordonnateur du Système onusien au Togo, n’a pas manqué de saluer « le dévouement des troupes et personnel de police togolais au service de la paix dans le monde ». Pour rappel, ce sont près de 1 500 casques bleus togolais qui sont actuellement déployés par le gouvernement dans plusieurs zones d’opération, notamment au Mali, Centrafrique, Soudan du Sud, RDC… Cela fait du Togo le 16e pays contributeur de troupes onusiennes dans le monde.