Si vous n’avez pas entendu parler jusqu’ici de SouthBridge, sachez qu’il s’agit du groupe qui a conseillé le Togo eu égard aux transactions concernant la cession de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT), et de la Plateforme Industrielle Intégrée d’Adédikopé (PIA), respectivement avec le groupe singapourien Olam, et sa filiale Arise Special Economic Zone. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

SouthBridge : un partenaire stratégique

SouthBridge est un groupe spécialisé dans le conseil financier et d’investissement au niveau panafricain. Aujourd’hui, le groupe revendique une position de partenaire stratégique du Togo dans deux transactions majeures, l’une dans le domaine d’agro-industrie et l’autre dans le textile (NSCT et PIA), tel qu’il en informe le public dans un récent communiqué.

Dans le détail, la première transaction concerne l’entente entre le gouvernement togolais et « Arise », signée le 8 juillet 2020, pour la création de la Plateforme Industrielle Intégrée d’Adédikopé, pour la somme de 200 millions d’euros. Notons que ce projet développé par une société privée baptisée Platform Industrial Adétikopé (PIA), est détenu et exploité par l’Etat togolais à hauteur de 35%, et Arise à hauteur de 65%. La seconde transaction, quant à elle, concerne la cession de la majorité des parts de la NSCT (51%) à Olam, en contrepartie de la somme de 34,4 millions d’euros (15,3 millions d’euros de participation au capital d’Olam, et 19,1 millions d’euros de fonds de roulement net).

Un partenariat qui profite au développement du Togo

A propos de ces deux investissements, le ministre de l’économie et des finances du Togo, Sani Yaya, a déclaré : « Nous nous réjouissons du soutien apporté par le Groupe Southbridge pour la réalisation de ces deux opérations au cœur du Plan de Développement National et de la Feuille de route du Gouvernement ». Pour sa part, le Président et Managing Partner de SouthBridge Group, et ancien Premier ministre béninois Lionel Zinsou, a souligné que « Notre implication dans ces opérations correspond pleinement à l’ambition du Groupe. Nous entendons contribuer à l’accélérer l’émergence de l’Afrique et du Togo dans le cas présent, qui se placent en première ligne à travers ces deux transactions ».