Suite aux recommandations du ministère de la Santé du Togo concernant l’attention à l’hygiène, les gels désinfectants sont pris d’assaut dans les pharmacies et les supermarchés. Aussi, les prix de ces produits ont considérablement augmenté en ligne. Pour endiguer la situation, des étudiants de l’Université de Lomé, en filière Pharmacie à la Faculté des Sciences de la Santé, se sont portés volontaires pour préparer des solutions hydroalcooliques pour les centres hospitaliers.

Une initiative louable

L’initiative a été couronnée de succès, grâce à la mise en place d’une formation en chimie thérapeutique et des cours en galéniques. La préparation du gel comprend de l’alcool 96%, du peroxyde d’hydrogène 3%, du glycérol 98% et de l’eau distillée, en se basant sur le Guide de production locale : Formulation des produits hydroalcooliques recommandés par l’OMS.
Le Président de l’Association des Etudiants en Pharmacie du Togo (AEPHAT), M. Elom Akpalo, a affirmé que « l’initiative vise à aider la population togolaise à lutter contre la pandémie du coronavirus et surtout à contribuer à diminuer la flambée des prix sur le marché ».
Dans le cadre de la prévention contre la pandémie du coronavirus au Togo, l’Université de Lomé a établi une stratégie pour minimiser les éventuels risques de l’infection, par la mise en place des séances de sensibilisation, l’instauration d’un système pour les cours à distance, et la préparation d’un gel nettoyant pour approvisionner les milieux hospitaliers.