« Démarche qualité : dans les hôtels et établissements à caractère touristique au Togo », c’est le titre du projet lancé à Lomé, mercredi 15 juillet, par le ministère togolais en charge du tourisme qui souhaite désormais introduire la « Démarche Qualité » dans le secteur. Tout cela, évidemment, dans le but de relancer un secteur fortement impacté par la crise sanitaire du coronavirus. L’initiative vise aussi à apporter un plus au secteur touristique togolais, en vue de relever son niveau, en améliorant les services en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire notamment. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

« Organiser le renforcement des capacités pour les acteurs de l’hôtellerie »

Philomène Ayimdjagbaré, Directrice de la réglementation de l’inspection et de contrôle des établissements hôteliers et des bars, explique que « ce projet consiste à faire une prospection dans les établissements, à recueillir les informations, et leur entendement sur l’hygiène et la qualité ». Elle précise qu’à partir de l’analyse des données recueillies, notamment via des tests de la nourriture, « nous allons organiser le renforcement des capacités pour les acteurs de l’hôtellerie ».

A cet effet, le ministre de tutelle, Kossivi Egbétonyo, a rappelé que la volonté du pays est de parvenir, dans un délai de trois ans, à la mise en place d’une base de données des établissements touristiques répondant aux normes et standards en matière de qualité. L’enjeu est d’augmenter la part de participation du tourisme au Togo de 4,6% à 6,2% du PIB du pays. Rappelons que le secteur touristique a généré quelques 8 000 emplois directs en 2018, et près de 48 milliards de FCFA en termes de recettes.