Le ministère du commerce, en collaboration avec la Fédération Internationale des Chambres Consulaires pour l’Afrique (F.I.C.A), ont lancé une grande compétition à laquelle ils invitent les PME / PMI du Togo à soumettre leurs candidatures (ouvertes jusqu’au 30 juin 2020). Le concours en question s’adresse aux entités économiques innovantes, qui souhaitent élargir leurs horizons et accéder à de nouveaux marchés sur le plan international. Eclairage.

Permettre aux startups togolaises de s’ouvrir à l’international

Cette année aura lieu l’Annual Investment Meeting à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, auquel le Togo est appelé à participer. C’est dans ce but que le ministère du commerce s’est allié à la Fédération Internationale des Chambres Consulaires pour l’Afrique afin de sélectionner les startups les plus innovantes du pays. Ces dernières seront les représentantes du Togo dans cet événement d’envergure internationale.

A qui s’adresse donc ce concours de sélection ?

Il s’adresse principalement aux entreprises togolaises dont le chiffre d’affaires annuel varie entre 100 000 et 1 000 000 de dollars américains. Il ne s’agit pas de la seule condition. Ces entreprises devront aussi employer un effectif ne dépassant pas les 50 salariés, avoir déjà réussi une levée de fonds sur un projet innovant, et avoir entre 2 et 7 ans d’existence.
L’intérêt pour ces startups de participer à un événement de la taille et du rayonnement de l’Annual Investment Meeting à Dubaï, outre le prestige que cela pourrait leur procurer, est le fait de pouvoir présenter leurs produits et services à plus de 1 500 partenaires commerciaux potentiels. L’événement connaîtra également la participation de clients et investisseurs internationaux, originaires de plus de 140 pays, ce qui représente une formidable opportunité de nouer de nouvelles relations d’affaires.