Au Togo, le développeur énergétique AEE Power vient de remporter un marché exceptionnel portant sur l’extension du réseau électrique de la capitale Lomé. Les travaux de ce chantier, d’un coût global de 34 millions d’euros décroché au terme d’un appel d’offres international, s’inscrivent dans le cadre du projet PEREL soutenu par l’AFD, l’UE et la KfW. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Améliorer la fourniture d’électricité dans la capitale togolaise

Nous vous le disions, l’entreprise énergétique panafricaine AEE Power vient de remporter l’avis d’appel d’offres international (AAOI) lancé fin 2019 au Togo. D’un coût global de 34 millions d’euros, ce grand projet structurant a été lancé vers fin 2019 pour l’extension de réseaux moyenne tension / basse tension à Lomé.

Notons à ce sujet qu’AEE Power, une entreprise globale qui contrôle l’ensemble des segments de la chaîne ingénierie, approvisionnement et construction, a été retenue sur une liste où elle était en concurrence directe avec Cegelec, Eiffage RMT, LSE & Sogea Satom, et le groupement d’entreprises Sagemcom & MRI, entre autres.

Concrètement, les travaux prévus dans le cadre du projet d’extension du réseau électrique de Lomé, baptisé PEREL, consisteront à étendre le réseau de distribution électrique de Lomé, à travers l’installation de lignes basse et moyenne tensions, la construction de téléconduites et le raccordement de nouveaux abonnés. A terme, ils permettront d’améliorer la fourniture d’électricité dans la capitale du Togo.

Rappelons enfin que le PEREL bénéficie du financement de l’Agence Française de Développement (AFD), l’Union Européenne (UE) et la banque allemande de développement (KFW).