L’Allemagne est un pays très engagé dans le développement du Togo. Le pays apporte pour cela sa contribution et son appui à divers projets. La République Fédérale d’Allemagne a ainsi récemment annoncé le versement d’une subvention pour réhabiliter les pistes rurales du Togo. Le point dans cet article.

6,5 milliards de FCFA pour désenclaver les zones rurales du Togo

Le Togo a en effet récemment reçu un fonds de 10 millions d’euros (l’équivalent de 6,5 milliards de francs CFA) de la part de l’Allemagne. Cette subvention a pour objectif de financer la 3e phase du Projet d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR) du Togo. Le programme actuellement en cours vise à faciliter et à renforcer l’accessibilité aux zones de production agricoles, notamment de coton, de cacao ou encore de café. Le gouvernement souhaite ainsi tout mettre en œuvre pour désenclaver certaines zones du pays. Il est à noter que 2 500 pistes ont d’ores et déjà été réhabilitées entre 2016 et 2018. Le coût du programme dans son ensemble est estimé à 35 millions d’euros (soit 23 milliards de francs CFA). Il est financé à la fois par la KFW (17 millions d’euros), l’AFD (10 millions d’euros), et l’Etat togolais (8,4 millions d’euros).

Le ministre togolais de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, ainsi que de nombreux officiels (dont les ministres en charge des transports et de l’agriculture), ont assisté à la signature de l’accord de don avec la présence à cette cérémonie de l’Ambassadeur allemand au Togo. Le ministre a rappelé à cette occasion que « les pistes rurales jouent un rôle crucial dans la réduction du seuil minimum de pauvreté des populations rurales, à travers le désenclavement des zones de production et la libre circulation des biens et des personnes ».

L’Allemagne, un allié investi aux côtés du Togo

Il faut souligner que l’engagement de l’Allemagne est conséquent, le pays a en effet déjà apporté son appui en mai dernier avec un fonds versé de 5 millions d’euros (soit 5 millions de francs de CFA). Cette subvention avait alors pour objectif de renforcer le processus de décentralisation du Togo, notamment par la construction et l’équipement de nouvelles mairies au travers le pays.

Ce processus s’inscrit dans le Projet d’Appui à la Décentralisation (PAD) dans lequel l’Allemagne joue un rôle capital. D’ailleurs, l’ambassadeur allemand du Togo, Matthias Veltin a déclaré à ce sujet que « l’objectif est de permettre aux différents acteurs communaux de disposer d’un bon cadre de travail afin de garantir une meilleure qualité des services aux citoyens ».

Rappelons que depuis 2012, l’Allemagne est à l’origine de plus de 30 milliards de francs CFA versés au Togo dans le cadre de différents projets.