Installé dans la capitale Lomé et créé en 2014, l’ISDI (Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat) offre l’opportunité aux titulaires d’une licence ou d’un master d’exercer les métiers de traducteur et d’interprète de conférences au Togo, ou à l’étranger, mais aussi de travailler en tant que guides touristiques.

Les formations

L’ISDI propose des cursus en droit et en interprétariat (licence et master) en cours du jour et du soir, au choix. Les formations à l’institut sont ouvertes à tous, à condition de justifier du niveau d’études requis pour la formation visée :

  • Baccalauréat ou équivalent (capacité en droit) et avoir obtenu une note supérieure à 10 en philosophie et une note supérieure ou égale à 12 en français pour la Licence 1 ;
  • Etre titulaire d’une maîtrise classique ou d’une licence LMD en droit ou en économie et gestion pour intégrer le master professionnel marchés publics ;
  • Etre titulaire d’une maîtrise classique en droit des affaires ou d’une licence LMD en droit privé pour intégrer le master professionnel affaires et fiscalité.

Les débouchés possibles en droit

Les titulaires de la licence ou master en droit de l’ISDI peuvent prétendre aux postes suivants :

  • Juristes d’entreprise, d’assurances et d’établissements de crédit, services juridiques des collectivités locales ;
  • Avocats d’affaires ;
  • Conseil juridique, Responsables des marchés ;
  • Enseignants-Chercheurs ;
  • Juristes dans les collectivités territoriales, possibilités de passer les concours nationaux.

Les débouchés possibles en interprétariat

L’ISDI offre la possibilité aux titulaires d’une licence ou d’un master professionnel en interprétariat d’exercer le métier de traducteur et d’interprète de conférences au Togo ou à l’étranger. Ils peuvent aussi exercer, nous l’avons vu, en tant que guides touristiques.

Les frais d’inscription et de scolarité

Les frais d’inscription et de scolarité en licence à l’ISDI diffèrent selon qu’il s’agisse d’un étudiant nouveau ou ancien. Ainsi, les nouveaux inscrits au cursus de licence doivent s’acquitter de frais de dossier de 10 000 FCFA, de 50 000 FCFA de frais d’inscription, et de 600 000 FVFA de frais de scolarité. Les anciens, quant à eux, n’auront à payer que 50 000 FCFA de frais d’inscription et 570 000 FCFA de frais de scolarité.

En ce qui concerne le cycle master, les frais d’inscription s’élèvent à 100 000 FCFA, et les frais de scolarité à 950 000 FCFA. Notez par ailleurs que ces frais peuvent varier selon les années.