Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) compte appuyer 8 organisations de la société civile togolaise à hauteur de  250 000 dollars (soit 135 millions de FCFA), dans le but d’encourager la conservation des ressources naturelles, et la préservation de l’environnement et du climat. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

Le programme microfinancement du Fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM)

Les aides financières accordées par le PNUD s’inscrivent dans le cadre du 11e round de financement dans le cadre du programme microfinancement du Fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM). Aussi, notons que les ressources allouées ont fait l’objet de la signature d’un accord de financement à Lomé, entre le PNUD et les organisations bénéficiaires du programme, pour des fonds allant de 10 à 22 millions de FCFA par projet. A ce propos, Koffi Eli Atri, coordonnateur national du PMF/FEM, explique que ce programme d’appui « a pour objectif de financer les projets portés par les OSC et qui contribue à renforcer les capacités au niveau local pour la conservation de la diversité biologique pour la lutte contre les changements climatiques, la lutte contre la dégradation des terres, la pollution des eaux internationales ; et la gestion des déchets de produits chimiques ».

Ainsi, les 8 projets bénéficiaires retenus au terme d’un processus électif, vont pouvoir contribuer à soutenir les initiatives communautaires de conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles, particulièrement auprès des couches sociales les plus défavorisées. Rappelons enfin que le PMF/FEM est actif au Togo depuis 2008, où il a financé 112 projets pour plus de 1,7 milliard de FCFA.