Selon Togo First, le gouvernement togolais, à travers le ministère chargé de la planification et du développement, lancera un processus d’acquisition et d’installation de 5 appareils de comptage de trafic routier. Plus d’informations sur le sujet dans la suite de cet article.

« Permettre une étude de flux au Togo »

Le portail d’actualités Togo First rapporte que l’acquisition et l’installation des 5 appareils de comptage de trafic routier sont prévues dans le cadre du projet d’appui à la compétitivité des services logistiques pour le commerce au pays. Par ailleurs, le média note que ces nouveaux outils seront mis à la disposition de la Direction des Transports Routiers et Ferroviaires (DTRF). Le but de l’installation des nouveaux appareils de comptage routier est de recueillir des données statistiques qui permettront de faire une étude des flux. Cela permettra également de compter le nombre de véhicules, en fonction de leurs catégories (véhicules légers, motorisés et poids lourds).

Une enquête générale sur la mobilité et sur les habitudes de déplacements des personnes

En plus de recueillir les données statistiques qui serviront à faire une étude du trafic routier, et de compter le nombre de véhicules qui circulent sur les routes togolaises, les nouvelles installations pourraient aussi servir à mener une enquête générale sur la mobilité et sur les habitudes de déplacements des personnes. Cela permettra d’identifier, avec une plus grande précision, les axes routiers sur-fréquentés afin d’anticiper les problèmes que cette situation pourrait engendrer.