Ces dernières années, de nombreux apiculteurs togolais ont délaissé leur activité, faute de revenus suffisants. Mais cela est en phase de changer. Aujourd’hui, l’apiculture représente une véritable opportunité pour investir en agriculture au Togo, notamment grâce à l’introduction de nouvelles méthodes moins agressives pour les abeilles, qui a permis de relancer la production. A titre d’exemple, depuis l’introduction de ces techniques, une coopérative apicole d’Adjengré a vu sa production de miel passer de 4 000 à 17 000 litres en un an !

Apiflordev : encourager l’apiculture au Togo

Si vous avez la bonne idée d’investir en apiculture au Togo, sachez que vous pourrez profiter de l’appui technique de l’association française de solidarité internationale Apiflordev. Composée d’apiculteurs et d’économistes bénévoles, elle forme les plus vulnérables à l’apiculture moderne, en installant des ruches, en reboisant et en accompagnant les apiculteurs. Au Togo, l’association est active dans le village d’Ountivou, à 100 km de Lomé.

L’appui du PASA

Au nord du Togo, dans le canton d’Adjengré, on produit du miel depuis longtemps, selon des méthodes radicales qui ont fait fuir de nombreuses abeilles ces dernières années. Toutefois, de nouvelles techniques plus écologiques, diffusées par le Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA), sont en train de faire évoluer la profession. L’appui du PASA, dont les investisseurs en apiculture peuvent profiter, permet de former les apiculteurs aux techniques modernes de production de miel, et de les équiper en matériels divers.

Parmi les nouvelles techniques enseignées par le PASA, citons le recours aux enfumoirs pour endormir les abeilles au moment de la récolte, et à des extracteurs pour ne pas détruire la cire et préserver les larves. Résultat : une augmentation notable de la production, qui rend le métier d’apiculteur désormais rentable. Il est donc grand temps d’en profiter.